Après ses études au CRR de Nantes où elle travaille notamment auprès de Guy Cottin et de Patrick Nedellec, elle obtient son DEM en 2003. Cette même année, elle entre au CRR de Versailles et se perfectionne dans la classe de Christel Rayneau, où elle y obtient son 1er Prix. Elle participe par la suite à plusieurs master-class avec les flutistes Sophie Cherrier, Juliette Hurel et Le Trio d’Argent. Durant cette période, elle participera également à de nombreux projets de musique contemporaine l’amenant à travailler avec divers compositeurs dont Yoshihisa Taïra, rencontre qui s’avérera décisive dans la poursuite de ses études.

Elle n’aura de cesse de créer des ponts entre la musique et ses autres passions (philosophie et (g)astronomie, mais aussi dessin et photographie argentique), y voyant là une convergence de sens et autant de sources d’inspirations. 

Dès la fin de ses études, elle fonde et intègre plusieurs ensembles d’influences culturelles diverses et se produit régulièrement en concert en France ainsi qu'à l’étranger. 

Plus qu’un fort intérêt, un puissant désir de s’engager dans la pédagogie depuis plusieurs années l’amène à entrer au CEFEDEM Bretagne Pays de la Loire où elle suivra notamment une importante formation auprès du flûtiste Georges Lambert. Elle obtient son Diplôme d’Etat en 2005. Des pratiques qu’elle a vécues jusque-là, l’orchestre restera celle qui l’a marquée au fer rouge et l’arrangement ainsi que l'orchestration, disciplines dans lesquelles Emilie s’engage depuis une quinzaine d’année, lui sont devenues définitivement addictives !

Créer le lien entre arts, sciences et philosophie, intergénérationnel, partage des savoirs et différences culturelles fait parti de ses priorités. Ainsi, elle fonde en 2019 son association Chauffez les Casseroles !, qu’elle qualifie comme étant la marmite dans laquelle elle a l’espace (courbe ;-)) pour y faire enfin sa cuisine-maison. Y mijote La Petite Troupe (création de spectacles vivants à destination de musiciens amateurs) et le MPO (le Melting Pot Orchestra, orchestre symphonique -joyeusement déjanté- d’une cinquantaine de musiciens, qui s’amuse à naviguer de la soul au funk en passant par le jazz/hip-hop et le metal). De prochains projets sont à venir, mais… chut ! … il est encore un peu tôt pour soulever le couvercle…

Depuis 2018, elle pratique la basse, instrument qui, depuis ses 15 ans n’a pas cessé de lui chatouiller les doigts, notamment par la consommation fréquente de rock-progressif, soul, jazz, bossa-nova, funk et metal. Ces styles qui, avec entre autre Ravel, Satie, Katchaturian, Bach, Stravinski et Xénakis, pour lesquels elle voue une affection particulière, sont devenus les ingrédients d'un mélange dans lequel elle a trouvé son équilibre, et ces grands amours d'adolescence l’animent avec toujours autant d’intensité…

Elle enseigne actuellement aux écoles de musique Olivier Messiaen (Nantes), Sautron et St Jean de Boiseau et est membre actif du Collectif du DIX dans lequel elle a son association.